Twitter Facebook
Vous êtes ici : Guide Australie » Blog » Général » Evisitor pour entrer en Australie : quelles différences avec le NZeTA

Evisitor pour entrer en Australie : quelles différences avec le NZeTA

Lorsqu’on voyage en Australie, on en profite souvent pour visiter aussi le beau pays d’à côté qui est la Nouvelle-Zélande. Ces deux pays exigent pourtant des autorisations différentes. Pour franchir le sol australien, on a besoin d’eVisitor, alors que pour la Nouvelle Zélande il faut un NZeTA. Alors quelles sont les différences entre eVisitor et le NZeTA ? On fait le point ici.

Le délai d’obtention

Le premier point de distinction à préciser concerne le délai d’obtention du visa en ligne. En effet, ce sont tous deux des autorisations de voyages électroniques permettant de voyager facilement. Le NZeTA ou New Zealand Electronic Travel Authority peut être obtenu au bout de 72 heures après le remplissage du formulaire en ligne. Pour l’eVisitor australien, il faut attendre jusqu’à 15 jours. L’avantage de ces visas en ligne c’est qu’on n’est plus obligé de se rendre à l’ambassade pour la demande de visa. C’est une option plus simple pour accomplir les démarches administratives.

La validité

Il y a également une différence au niveau de la durée de validité. Ces deux autorisations  accordent une possibilité de voyage de 90 jours maximum. Mais le NZeTA offre une durée de validité plus longue, il est valable pendant deux ans. Tandis que l’eVisitor est valide pour une année uniquement. Il faut posséder le NZeTA et l’eVisitor avant e départ vers le pays concerné.

Le prix

Pour pouvoir bénéficier des avantages de ces visas, il y a des frais à payer. S’agissant de l’eVisitor, en principe c’est gratuit et il n’y a pas de frais de consulaire exigé. Néanmoins, des frais d’édition de 19 euros sont à payer. En ce qui concerne la NZeTA, son tarif est variable. Si vous transitez seulement en Nouvelle-Zélande, le prix est de 39 euros. Par contre, si vous la visitez dans le cadre d’un tourisme, il faut débourser 57 euros par voyageur, enfant ou adulte.

Les critères d’éligibilité

On peut aussi relever une différence au niveau des critères d’éligibilité de ces autorisations. Pour le NZeTA, il faut être en possession d’un passeport qui sera encore valable 3 mois au minimum après le séjour. Pour l’eVisitor australien, cette durée est prolongée à 6 mois au minimum. Mais pour les deux cas, il ne faut pas posséder un visa en cours. Puis, le passage sur le territoire australien ou néo-zélandais doit être le tourisme ou les affaires. Enfin, la demande doit être effectuée en dehors de ces deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Guide Australie

logo guide australie

Participez

Vous êtes parti en Australie et vous avez envie de partager votre expérience via des conseils, des informations, des photos ? N'hésitez pas à nous contacter sur Guide Australie.

Réseaux Sociaux