Twitter Facebook
Vous êtes ici : Guide Australie » Préparer son voyage » Logement » Quel type d’hébergement choisir en Australie ?

Quel type d’hébergement choisir en Australie ?

Vous avez programmé votre voyage en Australie et vous cherchez un logement ? Vous ne savez pas quel type de logement choisir ? Colocation? backpacker ? Chez l’habitant ? Dans un van ?

En effet, il existe différents types d’hébergement en Australie. Selon vos objectifs de voyage, certains seront plus adaptés que d’autres. Vous trouverez dans ce guide les éléments de base à savoir pour chaque logement.

Des articles plus détaillés sont en cours de rédaction pour chacun des types de logement afin de vous fournir le maximum d’informations sur les hébergements en Australie. 

Les backpackers

C’est souvent le logement privilégié des voyageurs à leur arrivée en Australie. En effet, avant votre départ en Australie, il vous faut trouver un hébergement pour les premières nuits. Il est facile de réserver sur Internet une chambre dans un backpacker (appelé aussi hostel) pour vos premières semaines.

Les backpackers permettent de rencontrer tout de suite du monde, puisque vous passerez la plupart de votre temps dans les pièces communes avec d’autres étrangers. Vous pourrez alors dès les premiers jours commencer votre entrainement en anglais.

backpacker hostel en australie

Mais beaucoup de personnes ne restent pas des semaines et des semaines dans les backpacks et préfèrent trouver un autre logement. En effet, si les backpackers sont idéales pour rencontrer du monde, le confort est loin d’être optimal. Les jeunes consomment souvent de l’alcool et veillent tard. Certains ont donc aucun respect et peuvent faire du bruit toute la nuit. Quand vous essayez de dormir et que c’est toute les nuits comme ça, ce n’est pas génial.

Vous serez également le plus souvent en dortoir. Les va et vient durant la nuit vous réveilleront sans doute. Sans compter les risques de vols de vos objets dans les dortoirs.

Dans un van

Dormir dans un van est sans aucun doute la solution la plus économique officieusement. Car officiellement, le camping sauvage est interdit. Vous devez donc payer le camping. Je ne vais pas vous dire de ne pas appliquer les lois, mais je vais juste vous expliquer mon cas. J’ai passé 9 mois en van sans dormir dans des campings (sauf dans les parc nationaux) et je n’ai eu aucune amende. J’ai été réveillé 2 fois par les rangers en 9 mois. La première fois, j’ai eu un avertissement à Esperance à 7h du matin. Et l’autre fois j’ai été réveillé à 2H du matin et le ranger a juste dit de partir d’ici.

Même si vivre dans un van en Australie est une vraie source d’économie, c’est aussi le meilleure hébergement pendant vos road trip.

dormir dans un van en australie

Bien sûr le van a aussi ses inconvénients. Si vous êtes plusieurs dedans, vous serez à l’étroit. Quand vous êtes dans le sud en hiver avec des températures pas très élevées et qu’à 18H il fait nuit, vous passerez pas mal de temps à l’intérieur du van.

De plus oubliez les toilettes et les douches. C’est parfois le parcourt du combattant pour obtenir des douches chaudes gratuites. La plupart du temps ça sera des douches froides. Là encore, quand il fait 40 degrés ça va. Mais quand il fait 10-15 degrés c’est plus compliqué…

Si vous souhaitez plus d’informations sur les démarches administratives concernant l’achat d’un van, cliquez ici.

La colocation

Difficile (mais pas impossible) de trouver une collocation avant son arrivée en Australie. Mais la collocation est surement le logement le plus pratique. En effet, vous ferez des rencontres car la plupart du temps vous serez plusieurs et vous aurez votre confort. Dans une collocation, vous avez généralement votre propre chambre et il existe des règle au sein de la maison pour que tout se passe bien : taches ménagères, pas trop de bruit pour laisser certaines personnes dormir tranquillement, etc…

Le loyer étant divisé entre tous les occupants de l’appartement ou de la maison, la colocation peut être intéressante financièrement.

colocation en australie

Ici ce n’est pas comme en France. Pas besoin de pleins de paperasse administratives, de garants, de fiche de paie, etc… Généralement, vous avez juste à payer une caution et vous payez votre loyer à la semaine. L’avantage du paiement à la semaine est que vous pouvez décidé de partir plus rapidement et de trouver des colocation pour de courtes durée. Quand vous décidez de rester 2 semaines dans une ville, ce n’est pas rentable de payer 1 mois entier.

Chez l’habitant ou WWOOFING

Séjourner chez l’habitant est le meilleur moyen pour améliorer son anglais. Vous serez dans une famille d’australien et vous découvrirez leur style de vie. L’avantage de ce mode de logement est que vous ne payerez rien. Le logement est gratuit. Enfin presque, puisqu’en échange de l’hébergement et des repas, vous devrez travailler pour les propriétaires. La plupart du temps vous vous occuperez du ménage, vous ferez quelques travaux dans le jardin, etc… C’est ce qu’on appelle le WWOOFING  (Willing Workers On Organic Farms). Le type et le temps de travail dépend de votre hôte. En moyenne on compte une vingtaine d’heures de travail par semaine.

wwoofing

Pour devenir WWOOFER, vous devrez vous inscrire au réseau WWOOF qui vous coûtera $70 par an. Grâce à cette cotisation vous aurez le droit à une assurance et à un livret recensant environ 2600 hôtes du réseau avec une description et leurs coordonnées.

A l’hôtel

L’hôtel est le type d’hébergement le moins utilisé par les personnes titulaires du WHV. En effet pour des vacances de 3 semaines ou un mois entre amis ou en couple, l’hôtel est surement l’une des meilleures solution. Mais pour un voyage d’un an, résider dans un hôtel fait vite diminuer votre budget.

hotel en australie

L’hôtel ressemble le plus au backpacker avec le confort en plus, mais les rencontres en moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guide Australie

logo guide australie

Participez

Vous êtes parti en Australie et vous avez envie de partager votre expérience via des conseils, des informations, des photos ? N'hésitez pas à nous contacter sur Guide Australie.

Réseaux Sociaux