Twitter Facebook
Vous êtes ici : Guide Australie » Préparer son voyage » Visas » Renouvellement de votre second Working Holiday Visa

Renouvellement de votre second Working Holiday Visa

Article mis à jour le 23 septembre 2019

Vous avez en poche votre WHV mais la fin du voyage arrive à grand pas ? Vous souhaitez repartir pour une 2ème année en Australie? Pas de problème, il vous est possible d’obtenir un second Working Holiday Visa.

Mais pour cela il y a quelques règles à respecter qu’il vaut mieux savoir bien à l’avance sinon il vous sera très difficile de le renouveler.

Les conditions pour obtenir un second WHV

Pour avoir droit à votre second working holiday visa, vous devez remplir certaines conditions :

  • Avoir entre 18 et 35 ans
  • Avoir travaillé 3 mois en « specified work »
  • Ne pas avoir eu un visa Working Holiday 462 (ne concerne pas les passeports français)
  • Ne pas faire la demande plus de 12 mois avant l’entrée en Australie, si vous faites votre demande en dehors de l’Australie
  • Vous ne devez pas avoir d’enfants à charge.
  • Vous devrez avoir environ 5000 $ minimum (bien que cette condition n’est jamais vérifié)
  • Avoir un passeport valide
  • Payer le prix du visa : Environ 275 €
  • Etre en Australie lorsque le visa est accordé si vous avez postulé depuis l’Australie
  • Etre à l’étranger lorsque le visa vous est accordé si vous avez fait votre demande de second visa WHV en dehors de l’Australie

3 mois de travail pour renouveler son visa

Le type de travail

Nous entendons souvent dire qu’il faut travailler 3 mois dans une ferme pour renouveler son visa. C’est à la fois vrai et faux. Vous avez remarqué qu’il est indiqué dans les conditions qu’il faut avoir travaillé 3 mois en « specified work ».

En effet, tous les jobs dans les fermes ne remplissent pas les conditions pour souscrire à un second WHV. Quand on pense au travail de 3 mois dans une ferme on pense tout de suite au fruitpicking. Mais vous allez voir qu’au final il existe pleins d’autres emplois auxquels on ne pense pas forcément.

Le mieux est de demander directement au fermier, voir de contacter directement l’ambassade pour être sur de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Voici une liste des travaux :

1- Plantes et Animaux

  • Récolte et emballage de fruit et de légume : Le fameux fruitpicking.
  • Tailler la vigne et la coupe des arbres (Attention l’entretien doit avoir un rapport avec la vente, en aucun cas l’entretien d’un jardin est pris en compte)
  • Entretien des cultures
  • Traitement des produits végétaux
  • S’occuper des animaux, dont leur produit ou eux même sont destinés à la vente. L’entretien d’animaux destinés au tourisme n’est pas admis.
  • Traitement des produits animales : Boucherie, emballage. Le traitement en petite boucherie n’est pas comptabilisé.
  • Fabrication des produits laitier

2- La pêche

  • Opérations se rapportant à la prise ou capture de poissons ou autres espèces aquatiques
  • Opérations se rapportant à la pêche de perle.

3- Agriculture et abatage d’arbre

  • Plantation ou entretien des arbres dans une plantation ou une forêt qui est destinée à être abattue.
  • L’abattage d’arbres dans une plantation ou une forêt
  • Le transport des arbres ou parties d’arbres qui ont été abattus dans une plantation ou une forêt vers l’endroit où ils doivent être broyés, transformés ou traités.

 4- Exploitation minière

  • Les mines de charbon
  • Extraction de pétrole et de gaz
  • Extraction de minerais métalliques
  • Extraction des matériaux de construction
  • Extraction de minerais non métalliques et des carrières d’exploration.
  • Services de soutien minières

5- Construction

  • La construction résidentielle
  • La construction de bâtiments non résidentiels
  • Travaux de génie civil et l’aménagement du territoire et des services de préparation de terrain
  • Services de la structure du bâtiment
  • Services d’installation
  • Services d’achèvement
  • Autres services de construction.

Il faut savoir que c’est votre activité primaire qui doit faire partie de cette liste.

Il existe également d’autres travaux spécifiques dans les zones touchés par des catastrophes comme :

  • démolition de bâtiments,
  • creuser des tranchées, de défrichement et de terrassement
  • Construction résidentielle et non résidentielle ou de rénovation / réparation, comme des routes, sentiers, ponts, parkings, clôtures, voies ferrées, barrages, systèmes d’irrigation, systèmes de drainage des eaux pluviales.

Les lieux où travailler

Une chose que peut de personne savent, c’est qu’il ne suffit pas de trouver un travail correspondant pour pouvoir renouveler son visa. Un autre critère est à prendre en compte. Il s’agit du lieu de travail. Vous devez travailler dans une zone bien précise qui correspond au code postaux suivant :

code-postal-whv

Si le code postal de votre lieu de travail ne figure pas dans cette liste, vous ne pourrez pas postuler à un second visa.

Il faut savoir que c’est le lieux de travail qui est pris en compte et non la boite postal de votre employeur.

Plus d’informations sur le site officiel : https://immi.homeaffairs.gov.au/what-we-do/whm-program/specified-work-conditions/specified-work-417

Les horaires et dates

Vous avez trouver votre job, c’est bien. Mais il reste 2 ou 3 petites choses que vous devez savoir.

Tout d’abord 3 mois peut paraître vague. Cela veut dire 3 mois civil. Vous devrez travailler 88 jours pour demander votre second visa. De plus, l’immigration compte bien en jour de travail et non en heure. Vous comprendrez mieux avec un exemple. Imaginons que la convention dise que vous ne pouvez travailler que 6 heures dans une journée. Vous devrez donc travailler 528 heures officiellement. Mais dans une ferme, le fermier pourra vous faire travailler 12 heures. Sachez alors que 12 heures ne compte pas comme 2 jours de travail, mais comme 1 seule. Que vous travailler 1056 heures (12 heures par jour pendant 88 jours) ou 528 heures (6 heures par jours pendant 88 jours), c’est exactement la même chose.

Sachez aussi que vous n’êtes pas obliger de travailler chez le même employeur.

Faire sa demande de renouvellement

Ca y est vous êtes enfin prêt pour renouveler votre demande de working holiday visa. Tout d’abord vous devrez imprimer et faire remplir ce formulaire par vos employeurs.

 Vous pouvez faire votre demande à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire australien.

Rendez vous sur le site officiel de l’immigration australienne : https://immi.homeaffairs.gov.au/visas/getting-a-visa/visa-listing/work-holiday-417/second-working-holiday-417

85 Responses to Renouvellement de votre second Working Holiday Visa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guide Australie

logo guide australie

Participez

Vous êtes parti en Australie et vous avez envie de partager votre expérience via des conseils, des informations, des photos ? N'hésitez pas à nous contacter sur Guide Australie.

Réseaux Sociaux